La course après le temps continue, dur de tout concilier et de se garder des temps de création… la fatigue l’a beaucoup emporté ces dernières semaines, aucune motivation à coudre ou même broder passé 10h…et ça me manque.

Je me rend compte que cela fait VRAIMENT parti de mon équilibre émotionnel d’avoir des moments seule, à m’agiter les doigts et la tête sur un projet créatif. Alors je vais procéder un peu différamment et découper mes projets en pleins de minis étapes et les cocher au fur et à mesure. Comme ça, même 5 minutes sur une mini action un soir de grosse fatigue et de flemme, je ne ressentirai pas cette frustration et ce manque créatif.

J’ai procédé comme cela sur le projet du mois, faisant une étape par jour :

  1. recopiage du patron et ajustements sur papier
  2. découpe du tissu
  3. couture des plis aux épaules, couture des épaules , couture du biais à l’encolure
  4. couture des autres biais (emmanchures et pièces côtés), assemblage du vêtement et ourlet
  5. photos !!

Finalement un « simple » top qui m’a demandé pas mal de boulot en terme de temps (ou alors je suis vraiment au ralenti ces temps-ci !).

J’ai pris encore une fois un de mes vieux magazines, celui-ci date de avril 2015 Je me souviens que pas mal de couturières avaient été séduites et que pas mal de versions avaient éclos sur la toile, avec les critiques constructives qui vont avec…

J’ai donc retenu que le décolleté était un peu trop prononcé et que le top était franchement très court. J’ai donc d’office remonté le décolleté de 4 cm et rallongé le bas de 6,5 cm. J’ai tracé une taille 38, agrandie au 40 pour les hanches. J’ai pris une chute de viscose noire (d’un ancien projet que je mets d’ailleurs souvent depuis sa réalisation) alliant le fait de faire une toile « portable » et une envie d’un top tout en sobriété et classe. C’est un modèle qui demande de toute façon de la fluidité pour bien tomber.

La réalisation

Comme écrit plus haut, je l’ai cousu en plusieurs étapes et celle qui m’a donné beaucoup de mal c’est la couture du biais retourné au niveau du décolleté en pointe. A l’intérieur, cela m’a fait des finitions assez moches. En fait, je n’ai absolument pas compris comment procéder dans les explications donnés par bubu. Bref, je vais me pencher sur cette question technique et retenter le coup avec un autre tissu. A part cette étape (ou je suis bien restée 1h00 dessus, gr…) le reste est relativement simple, avec un tel tissu glissant il faut juste prendre son temps et mettre un max d’épingles…

Au porté, j’ai pour une fois choisi la bonne taille ( ça ne baille pas de partout !), je me sens bien dedans. Par contre, j’aurai pu encore rallonger un peu le top car j’ai fait des minis ourlets sinon il aurait été trop court…

J’ai très envie de ma faire le pantalon large qui va avec sur le magazine, l’ensemble marche bien je trouve… mais avant il faut que je finisse un certain pantalon « gaston » qui me donne du fil à retordre…

RECAP

  • patron : haut 103 de avril 2015
  • taille : 38/40, décolleté remonté de 4 cas, top rallongé de 6?5 cm. Je peux rajouter 3 cm pour le prochain
  • tissu : chute de viscose d’un ancien top
  • techniques : pose du biais retourné sur un décolleté en pointe… à améliorer pour de meilleures finitions
  • à refaire ? je trouve le modèle très sympa et il peut tout à fait rentrer dans la catégorie des intemporels… donc oui en variant les tissus…