Le recyclage de vêtement, j'en fait maintenant depuis un certain nombre d'années et j'aime toujours autant cela...
Lors de mon bilan 2016 et de mes projections sur 2017, j'avais écris que je souhaitais écrire sur le sujet de manière plus large..
On commence aujourd'hui sur la manière dont je suis arrivée tout simplement avec l'idée de recycler des vêtements et ce que j'y trouve comme avantage...

Pourquoi ?

Je crois que la première fois que j'ai songé à recycler des vêtements date de la période où je m'habillais presque exclusivement aux puces de Montreuil, du temps où c'était 1fr le vêtement. Je tombais parfois sur des choses improbables au niveau coupe mais dont le tissu où les broderies avaient attirés mon oeil.
Ne sachant pas du tout comment m'y prendre, à l'époque j'entassais "mes trésors" sans mon placard, attendant le moment de mieux me servir de ma machine...
Puis les années ont filé et comme beaucoup de femmes, mes envies de couture et de fait-main sont revenues avec l'arrivée de ma fille il y a presque 10 ans...
Et depuis je couds un peu, beaucoup, passionnément et je m'éclate souvent dans le recyclage de vêtement.
Mais pourquoi cela me plaît tant ? J'ai essayé de me poser quelques minutes pour y répondre tranquillement...

D'un point de vue écologique...

Franchement, notre société croule sous les vêtements, il y a 10 collections par an, des soldes toute l'année, de la fast fashion à gogo... et mon placard en est l'exemple parfait...j'ai eu des périodes où j'achetais beaucoup (ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui), j'ai beaucoup acheté en friperie également... et j'ai eu la chance de récupérer également pas mal de vêtements autour de moi...
Je me suis retrouvée à un moment avec un excédent de vêtements et je me suis lancée...

Le côté économique...

Alors c'est peut-être mon côté radin qui parle mais coudre de nouvelles pièce à partir de celles que je ne mets plus je trouve cela particulièrement plaisant et gratifiant... 
on n'est pas obligé de coudre qu'à partir de tissus à 20 euros le mètre pour en retirer de la satisfaction, non? On peut également récupérer la mercerie (boutons, fermetures éclairs...) pour rien.

Le côté nostalgique...

On a tous dans notre placard ou ceux de nos enfants une fringue préférée que ce soit pour son histoire, son vécu ou tout simplement car on en adore l'imprimé...
Faire perdurer cette empreinte dans une nouvelle création donne du sens au recyclage.
C'est le cas de ces deux tee-shirt pour mon fils qui étaient soit trop grand, soit trop petit... et dont il adore les deux imprimés...


C'est le cas également d'un chemisier vintage rose à fleurs porté dans les année 70 par la mère d'une amie d'enfance, que nous avons porté également toutes les deux à l'adolescence dans notre période baba cool...
Le tissu, tellement porté, fin et fragile partait en lambeaux, mais je n'ai pas pu me résoudre à le jeter... J'en ai fait il y a quelques années deux pochettes que je leur ai offertes, ainsi qu'un petit doudou...un petit clin d'oeil du passé.

Le côté pratique...

Recycler c'est aussi se servir de l'existant pour se faciliter la vie... se servir des pattes de boutonnage existantes comme ici...(mise dans le dos)

 ou pour recoudre une chemise enfant à partir d'une de taille adulte en se resservant des pattes de boutonnage et celles du poignet...

C'est détourner des morceaux de vêtement pour autre chose...des poignets de chemise devient bretelles...

C'est aussi avoir une envie de coudre là maintenant mais pas de tissu correspondant...hop on cherche dans la caisse de recyclage et c'est parti !!

Le côté ludique...

Faire du recyclage est pour moi une autre façon de penser la couture, plus compliqué qu'étaler une pièce de tissu et superposer le patron dessus...
Recycler nécessite du temps, celui de découdre et découper la pièce, réfléchir à ce que l'on peut faire avec et quoi récupérer pour faciliter le travail (les poches, pattes de boutonnages et d'autres détails du vêtement...).
J'ai été confrontée réçamment au problème de coudre un jean à partir d'un existant, en taille 42...impossible de placer proprement mes pièces, j'ai dû le faire finalement avec un tissu jean acheté en magasin.
Mon expérience du recyclage s'arrête pour l'instant essentiellement à coudre un vêtement à partir d'un patron, plus rarement en reportant les contours d'un vêtement existant (surtout pour des pièces enfants en jersey demandant peu d'adaptation...);
J'aimerais à son image pouvoir détourner complètement la base d'un vêtement et arriver à quelque chose de complètement différent, mais en restant dans quelque chose d portable tout de même...
A voir si j'arrive à me fixer quelques challenges dans cet ordre d'idée cette année...

Et vous, quelles sont les raisons pour lesquelles le recyclage vous botte ?