A part dans l’appartement de minimalistes accomplis, je pense que le premier lieu d’approvisionnement est tout simplement dans votre placard, éventuellement de votre chéri/chérie (le mien n’est pas sentimental avec ses affaires et change régulièrement sa garde-robe) voire celui de votre enfant.

Comme tout un chacun, je tris régulièrement ce que je ne mets plus, ce qui ne me va plus (gr…). Je divise tout ça en 4 tas :

  • ce que je donne autour de moi (famille/amis/collègues)
  • ce qui va dans ma caisse à recyclage
  • ce qui va à une asso près de chez moi. Ils revendent les vêtements à très bas prix et l’intégralité des sous va aux restos du coeur de ma commune.
  • ce que je mets dans les bornes de recyclage, chaussures usagers compris.

J’ai tendance aujourd’hui à moins garder pour recycler car j’ai déjà beaucoup trop de caisses en attente de couture…

Voici en photo l’ampleur du truc… trois sacs qu’une copine vient de m’amener (elle déménage et part vivre à l’étranger) avec énormément de tee-shirts notamment.

Mon chéri vient de faire également un petit tri… et hop quelques autres tee-shirts vont se rajouter à la pile…

Ceci est le haut de l’iceberg, j’en ai deux ou trois fois plus caché dans des placards…il est temps que je mette en place un plan orsec pour y voir plus clair !!!

J’avais fait il y a plusieurs années un défi personnel d’utiliser une caisse de 26 habits à recycler dans l’année, idée qui m’avait bien boosté à l’époque !!


Il est parfois difficile de mettre de l’ordre dans ses idées face à toute cette accumulation… Faut-il partir du vêtement en lui même ? ou des besoins du moment ?  Par exemple la pénurie de pantalon et prochainement de hauts pour mon fils vu à l’allure avec laquelle il grandit ? En sachant que partir d’une idée trop définie peut devenir une contrainte trop importante si l’on a pas le vêtement correspondant… vous me suivez toujours ?

Pour en revenir à la question de l’approvisionnement… si vos placards sont insuffisants, vous pouvez informer vos proches voire vos collègues qui sont au courant de votre hobby que vous êtes interressés de récupérer des habits dont ils ne veulent plus…ça les débarrasse et vous ça vous donne de la matière première. Personnellement c’est comme ça que j’ai « amassé » plus de la moitié de mon stock (on dirait que je parle d’un trésor, hé hé).

Je vais sinon régulièrement à une association près de chez moi, « vesti-aid », tenu par quelques retraités de ma ville. Ce local est ouvert deux fois par mois le samedi matin et l’on peut y déposer des affaires si l’on veut (une fois par mois) et acheter à très bas prix quelques pièces… C’est le cas des deux dernières chemises recyclées pour mon fils que j’ai acheté un euro chacune par exemple…

Ce qui me plaît, c’est lorsque je trouve des vêtements « anciens », « vintage », dont on ne trouve plus les mêmes tissus aujourd’hui.

Comme cette robe dos-nu transformée en jupe…

Pour trouver ces « trésors », il faut je pense aller explorer les boutiques emmaus  parci par là, voire les boutiques « kiloshop » (il y en a plusieurs vers châtelet à Paris je crois…).

Et vous avez-vous d’autres pistes d’approvisionnement ?

Vous gardez vos « vieux » vêtements pour les recycler ?

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer